Tout sur la télé d'ici et d'ailleurs

Un forum qui se consacre à la télévision d'ici et d'ailleurs
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les coliques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chanelle
Admin


Date d'inscription : 18/10/2009

MessageSujet: Les coliques   Dim 18 Oct - 15:37

Les coliques, éprouvantes pour tous
par Marthe Martel

Bébé pleure en ramenant ses petits membres vers son corps, le visage tout rouge à force de crier. L'heure est aux coliques. Dur moment à passer, tant pour lui que pour nous. Comment le soulager? Espace Parents

Les coliques débutent dans les 2 semaines suivant la naissance, atteignent leur apogée entre la 3e et la 6e semaine de vie, puis diminuent progressivement jusqu'à disparaître, généralement après 12 semaines. Elles se manifestent dans la plupart des cas entre 15 et 21 h. Et le bébé qui en souffre se porte bien en dehors de ses périodes de crise.

Coliques ou insécurité?
Dans les faits, les signes qu'on interprète comme des coliques n'en sont pas toujours. «La plupart du temps, le nourrisson pleure parce qu'il vit de l'insécurité et qu'il est à la recherche des repères de sa vie intra-utérine, souligne Valéry Gaudreault, mère de six enfants et accompagnante à la naissance au centre de maternité Mère et Monde. Elle explique: «Cela faisait neuf mois qu'il était dans un milieu aquatique, tout pelotonné sur lui-même, qu'il entendait le coeur de sa mère et qu'il était constamment bercé lorsque celle-ci bougeait; et voilà que son environnement est chambardé...»

Le portage est donc la première chose à essayer pour calmer le petit. On le place dans un porte-bébé et on le garde sur soi, bien au chaud, pendant qu'on vaque à différentes tâches. «Il n'y a nulle crainte à y avoir: on ne le gâtera pas. On en fera simplement un être qui se sent plus confiant», affirme Valéry Gaudreault. Elle conseille d'utiliser une écharpe porte-bébé de bonne qualité, faite d'un tissu qui n'est pas trop extensible: «Comme la bande de tissu est très large au niveau des épaules, on demeure à l'aise même si bébé est un poids lourd, et on arrive à le porter plus longtemps. Il faut le placer très haut pour être bien.»

Chez le bébé nourri au sein
Si bébé continue à crier quand on le porte, c'est qu'il a des coliques. Celles-ci seraient moins fréquentes chez l'enfant qu'on allaite (son système digestif assimilerait plus facilement les vitamines, les protéines et le fer contenus dans le lait maternel que ceux qui sont présents dans les formules lactées), mais il peut quand même en souffrir. La cause de coliques la plus commune chez les bébés nourris au sein est un réflexe d'éjection du lait trop puissant (REP) chez la mère. Dans de plus rares cas, l'enfant souffre d'allergies ou d'intolérances alimentaires.

Un réflexe d'éjection trop puissant

Les signes suivants donnent à penser que la mère a un réflexe d'éjection trop puissant: pendant la montée laiteuse, ses deux seins se mettent à couler en même temps; le bébé se retrouve la bouche pleine de lait et, incapable d'avaler, il s'étouffe. «Dans ces cas, bébé pleure souvent et a mal au ventre, mais il grossit très rapidement.»

En présence d'un REP, bébé boit beaucoup de lait de début de tétée (bleuté), lequel est très riche en lactose, et boit très peu de lait de fin de tétée (jaunâtre), plus riche en gras et moins riche en lactose. «C'est le surplus de lactose qui cause des coliques, parce que le petit a de la difficulté à le digérer», explique Valéry Gaudreault. «Il est important de trouver des solutions, dit-elle, parce que certains nourrissons sont très incommodés et peuvent se mettre à faire la grève du sein.» En voici quelques-unes qui peuvent être utilisées simultanément:

• Donner le même sein durant plusieurs tétées consécutives (par exemple, pendant six heures). L'enfant boira, au total, plus de lait gras et moins de lactose.
• Retirer le bébé du sein et attendre que le débit ait cessé spontanément avant de l'allaiter de nouveau. Il s'étouffera moins et avalera ainsi moins d'air.
• Placer le nourrisson en position verticale pour l'allaiter. Si le sein se met à couler rapidement, le trop-plein de lait s'écoulera de lui-même lorsque bébé ouvrira la bouche, et celui-ci ne sera pas forcé de l'avaler.
• Allaiter le bébé lorsqu'il est calme. Si on attend qu'il soit affamé, il tétera goulûment, ce qui empirera le réflexe d'éjection puissant.
• Extraire un peu de lait avant de mettre le bébé au sein pour diminuer la quantité de lactose qu'il prendra.

Une allergie ou une intolérance

Si on remarque que le bébé ne se sent pas bien quand on consomme des produits laitiers, c'est probablement parce qu'il souffre d'une allergie ou d'une intolérance au lactose ou à la protéine bovine (des particules des aliments consommés se retrouvent, en effet, dans le lait maternel). «Le nourrisson peut aussi réagir quand sa mère mange du boeuf, du veau ou tout aliment dérivé», précise Valéry Gaudreault. La solution n'est pas de mettre fin à l'allaitement, les formules lactées comprenant également du lactose et des protéines bovines. Il faut plutôt supprimer les aliments qui risquent de donner des coliques et contacter une consultante en allaitement.

Chez le bébé nourri au biberon
Selon Valéry Gaudreault, la cause principale des coliques observées chez les bébés nourris à la bouteille est la très grande quantité de fer contenue dans plusieurs formules lactées. «Il y en a beaucoup trop, dit-elle. Il faut alors essayer de choisir une formule qui en contient moins.»

Elle recommande, par ailleurs, de...

... faire attention que le biberon (peu importe son type) soit toujours penché de façon que la tétine soit pleine de lait afin que le bébé n'avale pas trop d'air.
... s'assurer que le débit de la tétine n'est pas trop rapide. S'il est trop rapide, le bébé s'étouffera; s'il n'est pas assez rapide, le petit s'impatientera. Il vaut mieux qu'un nouveau-né utilise des tétines à débit lent ou moyen.

Si rien n'y fait et si bébé souffre de diarrhée ou vomit, il y a lieu de soupçonner une allergie, ou encore une intolérance au lactose ou à la protéine bovine, comme dans le cas des bébés nourris au sein. «Certains parents essayent des formules à base de soya, mais ça ne fonctionne pas toujours, puisqu'il y a des bébés qui y sont allergiques. Il existe des formules qui ne sont ni à base de lait de vache ni à base de soya, comme Nutramigen et Alimentum, mais elles coûtent cher.» De toute façon, dans les cas d'allergies, il faut consulter un pédiatre.

Des solutions pour calmer bébé...
• L'OSTÉOPATHIE: dans certains cas, elle fonctionne. Les pleurs de bébé seraient dus à des douleurs ressenties à la suite de compressions subies au moment de l'accouchement, et un traitement ostéopathique serait bénéfique.
• L'HOMÉOPATHIE: certains médicaments, comme Coccyntal ou Nuxil, peuvent lutter efficacement contre les problèmes de digestion. Le GrippWater vendu en pharmacie donne parfois des résultats.
• La «danse des coliques» (un classique: on allonge bébé sur notre avant-bras et on bouge, en même temps, de droite à gauche et de bas en haut), la promenade en voiture ou en poussette et le bercement sont en quelque sorte des variables du portage.
• Un doux massage, un bain chaud, etc., calment bébé et le rassurent.
• Les sièges vibrants qui fonctionnent au moyen de piles soulagent rapidement plusieurs bébés.

Pour plus d'information

Pour parler à une consultante en allaitement: La Ligue La Leche: 1 866 255-2483.
On peut aussi visiter le site de l'organisme: www.allaitement.ca.

Source: http://espaceparents.canoe.ca/sante/mieux-etre/2009/01/22/8115761-ep.html
Revenir en haut Aller en bas
http://tout-sur-la-tele.nouslesfans.com
 
Les coliques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Atténuer les coliques de bébé
» Photos de fleurs : Salicaire commune - Lythrum salicaria - Lysimaque rouge - Herbe aux coliques - Salicaire officinale - Purple loosestrife

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tout sur la télé d'ici et d'ailleurs :: La vie au jour le jour :: La vie de famille :: Les enfants sont là-
Sauter vers: